728 x 90

Rapport de monitoring du lundi 25 mai au mardi 02 juin 2020

Rapport de monitoring du lundi 25 mai au mardi 02 juin 2020

.

Depuis plus de six mois après sa découverte à Wuhan en Chine, la pandémie à coronavirus Covid-19 continue de progresser aussi bien en Afrique que sur le territoire ivoirien, faisant ainsi plusieurs victimes.  Le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire dans le souci de lutter efficacement contre ce virus, a lancé depuis le 16 mars, une campagne de sensibilisation sur cette maladie. Cette campagne s’est axée sur deux angles à savoir la mise en place d’un dispositif de lavage de mains dans les rédactions, et la lutte contre les fake news ou fausses nouvelles et cela à travers son organe d’autorégulation, l’Observatoire de Médias Numérique de Côte d’Ivoire en collaboration avec son site de fact cheking ivoirecovid19check.com mis en place avec l’appui de l’UNESCO, Bureau d’Abidjan. Ce quatrième rapport de monitoring donne plusieurs informations sur ce nouveau coronavirus.

1-FAUX, KANDIA CAMARA N’A PAS ANNONCE LA SUPPRESSION DU CEPE CETTE ANNEE

Un communiqué attribué à la ministre de l’éduction nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara, annonce l’annulation de l’examen du CEPE pour l’année 2020 en raison de « la pandémie du coronavirus [qui] a impacté le calendrier scolaire cette année ». Cette information circule sur les réseaux sociaux notamment WhatsApp et a été relayée par les médias notamment Opera News et Ivoir Echo. Après vérification auprès du ministère de l’éducation, ce communiqué n’est pas authentique. Cliquez ici pour lire l’article. Cliquez-ici, pour lire l’article.

2- FAUX: IL N’Y A PAS EU DE PREMIER CAS DE COVID-19 AU LYCÉE INTERNATIONAL JEAN MERMOZ

Une information publiée le lundi 01 juin 2020 et attribuée à la rédaction d’Abidjan.net  stipulait qu’un cas de coronavirus dans le lycée Internationale Jean-Mermoz, établissement scolaire français.  Après vérification de notre équipe, cette information est non seulement fausse mais Abidjan.net dément formellement à travers un communiqué être l’auteur de cette fausse nouvelle. Cliquez-ici, pour lire l’article.

Covid-19 : Quelle est la durée du virus sur les surfaces?

Selon un visuel publié sur les réseaux sociaux notamment WhatsApp, le temps de survie maximale des différents coronavirus sur des surfaces non désinfectées varierait entre 8 heures et 9 jour. Après vérification, les informations publiées sur ce visuel sont exactes. Cliquez-ici  pour lire l’article 

Covid-19: Les réponses aux questions fréquentes que vous vous posez sur la maladie  

Depuis le début de cette pandémie, plusieurs fausses informations se développent sur les réseaux sociaux face aux nombreuses questions sur le coronavirus notamment les modes de transmission de la maladie, traitement ou vaccin proposés, temps de survie du virus sur les surfaces, port de masque. Nous avons cherché à savoir ce qu’il en était réellement. Cliquez-ici pour lire l’article.

              Masques barrières : mode d’emploi contre la Covid-19

Les autorités sanitaires ont pris plusieurs mesures dont le port du masque pour lutter contre la propagation de la maladie à coronavirus. C’est à l’occasion de cette crise sanitaire que les populations ont découvert plusieurs types de masques. Quels sont les masques adaptés ou recommandés et comment les porter pour garantir leur efficacité? Cet article explique tous les détails. Cliquez-ici, pour lire l’article..

Covid-19 : les hommes sont-ils plus touchés que les femmes ?

 En Côte d’Ivoire, les informations sur les cas de Covid-19 diagnostiqués ne sont pas systématiquement communiquées en fonction du sexe ou de l’âge par les autorités sanitaires dans les bilans publiés. Toutefois, des informations relayées sur les réseaux sociaux notamment WhatsApp soutiennent que les hommes sont plus touchés par la Covid-19 que les femmes. Nous avons vérifié l’exactitude de ces affirmations.  Cliquez-ici, pour lire l’article. 

LES SANCTIONS PRÉVUES EN CAS DE DIFFUSION DE FAUSSES INFORMATIONS

En Côte d’Ivoire, les fake news ou fausses nouvelles sont punies par la loi. Les citoyens et les acteurs de la presse peuvent être sanctionnés. L’article 97 de la loi sur la presse stipule que la publication, la diffusion, la divulgation ou la reproduction de fausses nouvelles, de pièces fabriquées, falsifiées ou mensongèrement attribuées à des tiers est punie d’une amende de 1 000 000 à  5 000 000 de francs Cfa, la peine d’emprisonnement étant supprimée pour les délits de presse. Selon les articles 229 et 231 du code pénal, la diffusion par les citoyens d’informations mensongères, de rumeurs ou la diffamation est punie d’un emprisonnement de cinq à dix ans et d’une amende de 500 000 à 5 000 000 de francs Cfa. Ces sanctions doivent exhorter les médias au respect scrupuleux des règles  d’éthique et de déontologie et au professionnalisme, et interpeller les citoyens sur leur responsabilité de vérifier avant publication ou partage de toutes informations.

LES REFLEXES DE VÉRIFICATION A AVOIR

Pour éviter de propager des fausses informations, les médias et les citoyens doivent avoir les bons réflexes. Toute publication doit mentionner la source (déclaration, conférence, communiqué, auteur, etc.) ou les liens pertinents lorsque la source est disponible en ligne (article, revue, rapport, étude, etc.) pour permettent aux lecteurs de vérifier par eux-mêmes. La transparence des sources est indispensable car elle permet au public de vérifier avant de publier ou de partager une information. 

Les publications notamment sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, WhatsApp, YouTube, etc.) peuvent provenir de sources peu fiables ou d’officines de manipulation. Il est toujours conseillé d’identifier d’abord la source ou l’auteur d’une publication afin de remonter à la source de l’information. Par exemple, si l’on voit une information insolite attribuée à un média de référence, le premier réflexe est de se rendre sur le site internet de ce média pour une vérification rapide plutôt que de partager, au risque de relayer et d’amplifier une infox. En l’absence de référence précise sur l’origine d’une publication (déclaration, chiffres, photo, vidéo), il est nécessaire de vérifier si plusieurs sources ou médias fiables donnent également cette information.   

COMITÉ  MONITORING 

     

Kebe
EDITOR
PROFILE

Posts Carousel

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos

Agenda

juin 2020
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930