728 x 90

Covid-19 : l’ONU s’attaque aux infox

Covid-19 : l’ONU s’attaque aux infox

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a lancé jeudi 25 juin 2020 ‘’Verified’’ (en français « Vérifié »), qui créera un cadre de « premiers intervenants numériques » pour diffuser des informations fiables et précises sur la crise.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a lancé jeudi 25 juin 2020 ‘’Verified’’ (en français « Vérifié »), qui créera un cadre de « premiers intervenants numériques » pour diffuser des informations fiables et précises sur la crise.

L’objectif  de cette initiative, aider à stopper la diffusion d’informations inexactes sur la Covid-19 sur les réseaux sociaux, a déclaré Mme Fleming, qui a souligné que seules des plateformes comme Facebook ou Twitter peuvent réellement arrêter la propagation virale de fausses nouvelles afin d’aider à sauver des vies et promouvoir la solidarité mondiale.

« Nous ne pouvons pas céder nos espaces virtuels à ceux qui trafiquent le mensonge, la peur et la haine », a déclaré le chef des Nations Unies.  Selon lui, « La désinformation se répand en ligne, dans les applications de messagerie et de personne à personne. Ses créateurs utilisent des méthodes de production et de distribution astucieuses. Pour la contrer, les scientifiques et les institutions comme les Nations Unies doivent atteindre les gens avec des informations précises auxquelles ils peuvent faire confiance », a-t-il ajouté.

L’appel de l’ONU au monde

Le monde entier est encouragé à s’inscrire en tant que « volontaires de l’information » auprès de « Vérifié », afin de partager des contenus fiables pour assurer la sécurité et la connexion de leurs familles et de leurs communautés.

Les volontaires, décrits comme des « premiers intervenants numériques », recevront chaque jour un flux de contenu vérifié qui sera optimisé pour être partagé sur les plateformes de médias sociaux, contenant des messages simples mais convaincants qui soit déconstruisent directement la désinformation par des faits, soit comblent les lacunes éventuelles.

« Vérifié » travaillera en partenariat avec les agences des Nations Unies et d’autres acteurs, notamment les personnes d’influence, la société civile, les entreprises et les médias, afin de distribuer un contenu fiable et précis, tout en collaborant avec les plateformes de médias sociaux pour éradiquer la haine et les informations préjudiciables sur la Covid-19.

La vérification sera menée par le Département des communications mondiales des Nations Unies, dont faire partie ONU Info.

Il s’agit d’une collaboration avec Purpose, l’une des principales organisations de mobilisation sociale au monde, et elle est soutenue par la Fondation IKEA et Luminate.

Melissa Fleming, qui dirige le Département des communications mondiales des Nations Unies (DGC), a observé que dans de nombreux pays, la désinformation diffusée par les canaux numériques entrave la réponse à la pandémie et suscite des troubles.

« Il existe des efforts inquiétants pour exploiter la crise afin de faire progresser le nativisme ou de cibler les groupes minoritaires, ce qui pourrait s’aggraver à mesure que la pression sur les sociétés augmente et que les retombées économiques et sociales se font sentir », a-t elle déclaré.

« L’initiative Vérifié s’efforcera également de faire face à cette tendance avec un contenu porteur d’espoir qui célèbre les actes locaux d’humanité, les contributions des réfugiés et des migrants, et plaide en faveur d’une coopération mondiale », a-t-elle ajouté.

Les Nations Unies conseillent aux personnes de prendre la même distance par rapport aux rumeurs et aux fausses nouvelles sur les réseaux sociaux que celle qu’elles prennent physiquement pour ne pas attraper le virus.

Mohamed Compaoré

Posts Carousel

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos

Agenda

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
%d blogueurs aiment cette page :