Covid-19 : le gouvernement ivoirien lève la mesure de limitation des rassemblements

Covid-19 : le gouvernement ivoirien lève la mesure de limitation des rassemblements

Le Conseil national de sécurité a annoncé dans un communiqué ce jeudi 30 juillet 2020 de nouvelles mesures pour faire face à la crise sanitaire.

Deux semaines après la fin de l’isolement du grand Abidjan, le 13 juillet 2020, la Côte d’Ivoire a franchi un nouveau palier dans la levée des restrictions imposées sur l’ensemble du territoire à cause de la Covid-19.

l’issue d’une réunion ce jeudi 30 juillet 2020 présidée par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, le Conseil national de sécurité (CNS) a décidé « de la reprise des rassemblements sur l’ensemble du territoire, sur autorisation des préfets et auprès des autorités sanitaires » et « de l’ouverture des bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacles à partir du 31 juillet 2020, dans le strict respect des mesures barrières, notamment le port du masque, le lavage des mains et la distanciation physique ».

En effet, depuis le 11 juin 2020, les rassemblements de population étaient limités à 200 personnes pour l’intérieur du pays et à 50 personnes à Abidjan.

L’état d’urgence est maintenu

En outre, le CNS a annoncé dans son communiqué publié ce jeudi du maintien de l’état d’urgence jusqu’au 31 août 2020, de la fermeture des frontières terrestres et maritimes, du confinement obligatoire de toutes les personnes vulnérables y compris les femmes enceintes ainsi que de la mise en place d’un circuit spécifique de tests au profit des voyageurs, dans le cadre de l’ouverture des frontières aérienne, dans le respect des dispositions internationales et des mesures sanitaires requises à la sécurité dans l’environnement de voyage. « Ce dispositif sera à la charge du voyageur », précise le communiqué sans plus de détails.

Les autorités prorogent également le paiement des primes du personnel de la santé et des forces de défense et de sécurité, à titre exceptionnel, pour une période de trois (03) mois, de juillet à septembre 2020. C’est en effet le 31 mars 2020 que le gouvernement avait annoncé cette « prime exceptionnelle » à ces agents sur la période de la crise sanitaire.  

Selon les autorités, le taux de positivité est en baisse de 18%, comparé à juin 2020 et se situe à 8,6%, et le taux de mortalité est passé de 0,7% à 0, 6% et demeure l’un des plus faibles en Afrique et dans le monde. Le grand Abidjan demeure l’épicentre de l’épidémie avec 96% des cas confirmés.

Ainsi, le Conseil national de sécurité invite les populations à respecter « scrupuleusement les mesures barrières » en vue de briser la chaine de transmission.

Anderson Diédri

Posts Carousel

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos